Gentioux

Publié le par Faidit

L’on vient de commémorer les 90 ans de l’offensive commandée par le Général Nivelle, boucherie qui a ajouté la négation de l’humanité à l’absurdité et à l’horreur de la guerre.

Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu toutes les femmes
C'est bien fini, c'est pour toujours
De cette guerre infâme
C'est à Craonne sur le plateau
Qu'on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous des condamnés
Nous sommes les sacrifiés


En 1922, comme tous les villages et villes de France, la commune de Gentioux (prononcer "Gensioux") au sud-ouest de la Creuse a érigé un monument pour rendre hommage aux 63 de ses enfants tués à la guerre 1914-1918. Soixante trois morts pour un petit village de paysans !

Au bas de l’effroyable liste, pas de « morts pour la France » ou autre formule glorifiant le « sacrifice suprême » mais cette phrase :
 MAUDITE SOIT LA GUERRE

Jean-Claude Caron
Photo de Jean-Claude Caron

Devant le monument, une statue de bronze. Celle d’un jeune garçon en tenue d’écolier de l'époque, les pieds chaussés de sabots. Les traits durs où se lisent la tristesse et la colère, il lève son poing en direction du monument.

Publié dans Paroles d'Oc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jc caron 30/04/2007 18:52

salut,
pas de problème pour "l'emprunt" de la photo.

Kazo 27/04/2007 15:15

Malheureusement, comme indiqué dans le 2ème site que tu signales:
"Ce monument ne sera pas officiellement inauguré, et pour cause, ignoré des autorités de l'Etat. "

Le garde-mots 27/04/2007 09:41

C'est vrai que ce monument n'est pas classique. il n'abreuve pas le sillon.

Faidit 25/04/2007 20:48

Oui, pour une fois qu'un monument aux morts condamne la guerre au lieu de la glorifier ... Il existe d'autres monuments pacifistes, comme à Equeurdreville (Manche).

solita 25/04/2007 18:44

Pour une fois, c'était à noter, merci Faidit!