La Valse de l'Ivrogne

Publié le par Faidit

  Depuis mon jeune âge j’aime bien la bouteille
Les boissons et jeux sont tout mon plaisir
Je me saoule au jus de la bonne treille
Mes compagnons sont du meilleur au pire
Ce n’est pas mon plaisir de garder de l’or
Les idées d’avare je n’aime pas du tout
Toujours il agrippe rançonne et mord
Et vole les plus pauvres d’entre nous.

De se battre pour de l’or c’est folie
Ne me donnez ni colère ni souci
Versez m’en z’en de l’eau de vie
A oublier la mélancolie
Ce n’est pas trahison que d’être railleux
Verse juste un peu et je serais heureux
Emplissez donc bouteilles et carafes
Je n’ai pas honte de boire à ma soif.

Tavernier laisse couler du bon vin
Sonnez buccins et résonnez trompettes
Chantons et jouons de la nuit au matin
Faisons la fête à ces bons vieux pichets
Les ânes seulement attendent les verres
Et la politesse n’est qu’un bien mauvais jeu
A perdre son temps on n’a que de misère
Table bien servie ne fait pas d’malheureux.

Le jour où la mort viendra me surprendre
Point de fausses larmes chez mes amis
Point de rival pour jalouser mon sort
Seul l’aubergiste en aura de l’ennui
On raconte des fables toujours en vain
Que tout le monde suive le même chemin
Comme à la chasse où on dresse les chiens
A suivre l’ornière sans trouver de lapin.

Et dès le matin quand le soleil se lève
Entre les planches étendu sur le dos
A tout jamais je demeure dans mes rêves
Le coeur ailleurs et le corps au tombeau
Ami aubergiste, plante une treille
Son ombre réjouira mon sommeil
Et je pourrai dire que ma vie durant
Du fil des jours j’ai bien tressé mon temps. 
 
 

La Chifonnie Au dessus du Pont
J'ai eu un peu de mal à retranscrire d'oreille le texte de la chanson car je ne possède plus qu'une copie de l'album réalisée à partir d'une cassette d'une piètre qualité et gravée sur un CD.

Si d'aventure une maison de disque avait la bonne idée voire le courage de rééditer les albums du feu label Hexagone, je serais volontiers client !

 

Publié dans Pollen

Commenter cet article